. Notto Gouye Diama : Serigne Bara Doli et le marché des 60 cantines


Le marabout-homme d’affaires Serigne Bara Doli Mbacké, par ailleurs responsable du Parti Démocratique Sénégalais (Pds) est au cœur d’une polémique à Notto Gouye Diama, dans le département de Tivaouane. Selon Maguèye Ndiaye, maire de la commune et par ailleurs membre du Conseil Economique, Social et Environnemental (Cese), un marché de 60 millions Fcfa, pour la construction de 60 cantines à Notto Gouye Diama a été attribué à Serigne Bara Doli Mbacké par l’Agetip. D’après le cahier des charges, il devait livrer les cantines le 22 juillet dernier et les travaux ont démarré depuis le 22 janvier 2018. Mais à l’heure actuelle, dit-il, seules 36 cantines sont en train de sortir de terre alors que le reste n’est même pas encore entamé. Pour lui, il est inadmissible que des hommes politiques de ce genre jettent l’anathème sur le président de la République alors qu’ils sont incapables de respecter leurs engagements vis-à-vis de l’Etat. Pourtant, dit-il, le marabout homme d’affaires n’avait trouvé rien de mieux à faire que d’arborer un boubou rouge le jour du vote de la loi sur le parrainage et tenté de dénigrer le Président Macky Sall. Pourtant ce dernier, dans sa dynamique d’aller vers l’émergence du Sénégal ne tient pas compte de la couleur du parti dans le cadre de l’octroi des marchés publics. Pour lui, il y a des gens qui excellent quand il s’agit de faire beaucoup de bruit dans l’arène politique, mais il suffit de les pratiquer sur le terrain de la prise en charge effective des attentes des populations, pour se rendre compte de leur irresponsabilité. C’est ainsi qu’il a interpellé l’Etat pour prendre les mesures nécessaires afin que les clés des cantines soient rendues à la collectivité dans les meilleurs délais. Maguèye Ndiaye, maire de Notto Gouye Diama a tenu ces propos en marge de la cérémonie de distribution de deux billets pour la Mecque, financés sur fonds propres par la commune à hauteur de 6 millions de Fcfa. Le tirage au sort a désigné Fatim Gadiaga de la coalition Benno Bokk Yaakaar et Seydina Faye de Bokk Gis Gis.
 
Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli dégage en touche
 
Interpellé à son tour, l’honorable députe Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli a dégagé en touche. Il précise d’abord qu’il a gagné le marché sur la base d’un appel d’offres lancé par l’AGETIP alors qu’il n’était pas encore député. Il ajoute qu’effectivement il y a un délai de livraison qu’il fallait respecter, mais au moment du démarrage des travaux, c’est le Maire Maguèye Ndiaye qui l’a saisi pour lui demander que le site choisi au départ soit changé afin que les cantines soient placées sur la route pour être plus rentables. « Je lui ai demandé d’avoir l’aval de l’Agetip avant tout changement et il ne l’a eu que deux mois plus tard. Il s’y ajoute que le nouveau site choisi était occupé par le mur de clôture de la gare routière et il fallait procéder à la destruction. Cette phase a également duré deux mois avant que les travaux ne puissent réellement démarrer. Aujourd’hui 34 cantines sont en cours d’achèvement et pour les 26 qui restent, déjà 30 tonnes de ciment et le fer nécessaire sont stockés sur place »

L'As
Vendredi 27 Juillet 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :