Note circulaire de Wade contre Oumar Sarr : L’Alliance Suqali Soppi recadre les « auteurs » et avertit...


Le Directoire provisoire de L’Alliance Suqali Soppi réuni ce jour 23 novembre 2019 considère la "note circulaire » attribuée au Secrétaire Général National comme nulle et non avenue.
 
Cette note, décousue, mal rédigée, comportant de graves fautes de syntaxe et de forme, massacrant les dispositions des statuts de notre parti, le PDS, ne peut émaner de Me Abdoulaye Wade, connu pour la finesse de ses propos et la justesse de son écriture.
 
Il est reproché à notre frère Oumar Sarr d’avoir participé à l’ouverture du dialogue national sans avoir eu l’autorisation du parti, alors qu’aucune instance du parti ne s’est jamais réunie pour statuer sur notre participation au dialogue national. Il est surtout heureux que le frère Oumar Sarr ait publiquement déclaré à cette séance d’ouverture qu’il n’engageait pas le parti. On ne peut donc lui reprocher ce qu’il n’a pas fait.
 
L’Alliance Suqali Soppi, cadre d’échanges et de réflexions politiques qui réunit des frères militants du PDS et des libéraux de conviction, a été admis en tant que mouvement au Front de Résistance National de l’opposition et y est représentée par Oumar Sarr ès qualité, comme y sont représentés des mouvements karimistes qui mènent leurs activités librement en se réunissant dans leurs sièges connus de tous. Dans les mêmes circonstances l’Alliance Suqali Soppi, mène ses activités et a décidé d’ouvrir une permanence nationale à Dakar, et des permanences secondaires le cas échéant.
 
Il a été fait dire au secrétaire général national que le frère Oumar Sarr a utilisé son effigie sans son autorisation, ce qui fait sourire parce que l’effigie de Me Wade est du domaine public et ceux qui sont attachés à sa personne comme les autres d’ailleurs l’utilisent sans demander son autorisation, encore qu’il n’a jamais été interdit à personne d’utiliser sa photo ou son effigie, les symboles et couleurs du Pds appartenant à tous ses militants y compris nous qui en sommes d'authentiques.
 
L’Alliance Suqali Soppi assume tous les actes du frère Oumar Sarr et l’accompagne dans toutes les activités qu’il mène au nom de notre mouvement.
 
L’Alliance Suqali Soppi, dont les membres appartiennent au Parti Démocratique Sénégalais (PDS), continue ses activités et ne se laissera pas distraire par ceux qui n’ont plus le courage d’assumer leurs positions politiques en se mettant sous le manteau de Me Abdoulaye Wade qui manifestement ne peut plus s’opposer aux désirs de son fils Karim Wade.
 
Au moment même où le frère Abdoulaye Wade se réconcilie avec Macky Sall, dont on se souvient des propos qu’il a tenus à son égard , se réconcilie avec le frère Madické Niang et va au domicilie du frère Pape Diop pour lui présenter ses condoléances, les encagoulés pleurnichards lui font signer un acte illégal qu’ils ont rédigé à la hâte en faisant la preuve de leur totale ignorance des statuts et du règlement intérieur du PDS.
 
Malgré notre position de principe de ne pas saisir la justice pour l'instant, notre alliance n’hésitera plus à agir si les cagoulards n’arrêtent pas de compromettre le secrétaire général national en l’impliquant dans des batailles qui ne sont plus les siennes.
 
Le vœu de l’Alliance Suqali Soppi c’est de faire jouer au président Wade le rôle qui est le sien fondé sur une neutralité gage de démocratie interne et de consolidation des acquis de notre parti dont l’objectif ultime est la reconquête du pouvoir et parachever le Soppi dans un Sénégal indépendant et prospère.
 
Fait à Dakar
Le 23/11/2019
Dimanche 24 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :