"Noo Lank, Noo Bagn" : « Avec ou sans autorisation, nous allons tenir notre marche ici à Rufisque » (Demba Seck, Noo Lank/Rufisque)

Le collectif départemental de la plateforme « Noo Lank » de Rufisque a tenu à son tour un point de presse, ce 22 janvier 2020. Une occasion pour les membres de cette plateforme de fustiger l’intimidation dont sont victimes certains de leurs membres. Selon Demba Seck, Porte-parole du jour, « Nous venons d’apprendre que des membres de Noo Lank, Noo Bagn ont été arrêtés parce qu’ils distribuaient des flyers. Par conséquent, nous demandons à l’Etat de prendre ses responsabilités car nous n’accepterons pas qu’on nous intimide. » Ces jeunes déterminés comptent intensifier le combat et descendre dans la rue dès le vendredi 24 janvier prochain. « Nous avons déposé une demande d’autorisation sur la table du préfet du département. Nous attendons sa décision. Mais avec ou sans autorisation nous allons tenir notre marche ici à Rufisque », a-t-il affirmé devant les autres membres de la plateforme qui ont, au passage, condamné l’arrestation de Kilifeu et Ousmane Wade interpellés cet après-midi, alors qu’ils distribuaient des flyers avant d'être relâchés par les forces de l’ordre.


Mercredi 22 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :