Nomination des membres du Comité de Suivi de la mise en œuvre des opérations du «Force Covid-19» : « Les Bonnes Feuilles du Président Macky Sall ». (Par Modibo Diop)


Nomination des membres du Comité de Suivi de la mise en œuvre des opérations du «Force Covid-19» : « Les Bonnes Feuilles du Président Macky Sall ». (Par Modibo Diop)

Le Professeur Xavier Emanueli ne disait-il pas que ’’ dans toute crise  apparaissent des Leaders qui savent ce qu’ils ont à faire’’ : entre le 17 et le 22 Avril le Président Macky Sall en mode Fast Track signe 3 décrets pour faire face la pandémie du Coronavirus, pandémie qui menace la survie sanitaire et économique de notre Nation.

-Le décret 2020-965 du 17 Avril 2020 portant création et fixant les règles d’organisation du Comité de Suivi et de mise en œuvre des opérations du « ForceCovid-19 »,  

-Le décret 2020-966 portant nomination du Général de Division Monsieur  François Ndiaye comme Président de ce Comité,

-Le décret 2020-977 du 22 Avril 2020 portant  nominations  des membres de ce Comité.

 

Le rapport du mois d’avril  du Fonds Monétaire International, celui de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique ainsi que celui de la Commission Economique de l’Union Africaine, font en commun le constat de l’impact négatif sur nos économies de la pandémie du CoronaVirus : la crise va porter un coup sévère  aux économies africaines.

 

Le  Vieux Continent pourrait perdre la moitié de son Produit Intérieur PIB la croissance passant de 3,2% à 1,5% environ.

Notre le pays le Sénégal ne pouvait être en reste vu son interconnexion avec les économies touchées par le virus codiv 19, ainsi le patient zéro se manifestât dès le début du mois de mars chez nous avec ses effets d’entrainement sur l’écosystème économique caractérisé par une toile de PME/PMI/TPE.

 

La signature des trois décrets en marge prouve à suffisance le souci de transparence et d’efficacité au plus haut sommet de l’Etat dans la gestion économique de cette pandémie car a situation exceptionnelle mesures exceptionnelles.

 

Le choix d’un Général de Division de haute notoriété accompagné dans sa mission par des personnalités politiques, administratives, cadres de la société civile ainsi que d’hommes de sérail du secteur privé, conforte l’opinion sur la volonté du Chef de l’État Macky Sall de mener une guerre impitoyable à la pandémie du Corona virus en toute efficacité mais aussi en toute transparence et équité dans l’intérêt supérieur  de notre Pays.

 

Le secteur privé national, réel créateur de richesses et d’emplois dans toutes ses composantes que sont la CNES du Président Mansour Kama, le CNP du Président Baidy Agne, l’Unacois du Président Idy Thiam, le Meds du Président Mbagnick Diop, l’Association des Professionnels de Banques et d’Etablissement Financiers du Président Bocar Sy, le Club des Investisseurs du Sénégal du Président Babacar Ngom, oui ce secteur privé salue a l’unanimité la nomination consensuelle de deux de leurs illustres et dignes représentants dans le comité de suivi et de mise en œuvre du « Force Covid-19 » : il s’agit des Présidents Mbagnick Diop et Bocar Sy.

 

Est t’il nécessaire de rappeler que les établissements bancaires et financiers sont les premiers baromètres de l’activité économique d’un pays car étant le réceptacle de la croissance et de la vitalité des entités économiques fussent-elles informelles, donc choix ne pouvait être plus judicieux que d’intégrer ces acteurs dans le Comité de suivi et de mise en œuvre du ‘’Force Codiv-19’’.

 

Est t-il encore nécessaire de rappeler que le tissu économique sénégalais est composé de plus de 90% de PME/PMI/TPE, le MEDS dans son organisation et sa composition est le terreau de près de 300 PME/PMI/TPE actives dans toutes les chaines de valeur de l’économie nationale depuis deux décennies.

 

A côté des organisations patronales précitées le Meds participe depuis si longtemps à la définition et au suivi de toutes les politiques publiques du Sénégal comme force de propositions et d’actions pour la promotion du secteur privé national.

 

Le choix consensuel fait par les pairs sur les Président du Meds et celui de l’APBEF pour représenter le secteur privé dans le comité de suivi ForceCodiv-19 prouve à suffisance la légitimité du décret de nomination des divers membres de ce comité.

 

Il ne s’agit point d’un ‘’Covidpatronat’’ comme léger euphémisme d’un ’’pseudo patronat aux dents longues mais malheureusement inconnu au bataillon ’’, mais plutôt d’un patronat expérimenté et engagé en tant que créateur de richesses et d’emplois, prêt à assumer avec brio le challenge de la survie du tissu économique national face à cette menace des temps modernes.

 

Chers amis du secteur privé national faisons notre la réflexion du Président Macky Sall qui devant la gravité de la situation nous incite  à ne pas verser dans ’’ les débats de pâquerettes’’ afin de prendre en  charge les vrais préoccupations du secteur privé national face à cette pandémie, ceci autour des membres de ce comité qui du reste peut s’adjoindre toutes compétences capables de contribuer à la réussite de sa mission.

 

Modibo Diop 

Ingénieur Polytechnicien, Ancien Auditeur du CEDS de Paris (Section Economie et Diplomatie) 

Expert Consultant International en Energie, Infrastructures Eau et Tic.

Vendredi 24 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :