Nombre de jihadistes libérés par Bamako et rançon payée pour Soumaila Cissé : Les vérités du négociateur mandaté par le Mali.


Detenu pendant six mois par les jihadistes du Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans, Soumaila Cissé a été libéré au mois d'octobre 2020 en même temps que l'otage française Sophie Petronin et deux citoyens italiens. Les circonstances de leur libération ont suscité beaucoup de commentaires et ont nourri bien des fantasmes. 

Acteur clé de ce dossier, Ahmada Ag Bibi a rompu le silence et a donné sa part de vérité. Il était le négociateur mandaté par l'État malien pour obtenir la libération du défunt chef de l'URD. Dans un entretien avec RFI écouté à Dakaractu, l'ancien député malien révèle que le Groupe de soutien à l'Islam et aux Musulmans n'a obtenu que la libération de 190 personnes alors qu'il en demandait 300. 

Réclamée par le GSIM dans le cadre de cet échange, la libération de Fawaz Ould Ahmeida alias Ibrahim 10 et de Mimi Ould Baba Ould Cheikh n'a pas pu s'opérer. Selon Ahmada Ag Bibi, l'État malien n'a pas accédé à la demande de la franchise d'Al Qaïda au Sahel.

Fawaz Ould Ahmeida a été jugé en octobre et a été condamné à mort pour son implication dans les attentats du Radisson Blu, à Bamako. Mimi Ould Baba Ould Cheikh est derrière les barreaux pour avoir été le bras armé de Mohamed Ould Nouini dans les attaques de Ouagadougou et de Grand Bassam. Ces attentats terroristes revendiqués par Aqmi ont fait une trentaine de victimes.

Au sujet de la rançon payée contre la libération de Sophie Pétronin et de Soumaïla Cissé, Ahmada Ag Bibi confie à RFI que les sommes avancées n'ont rien à voir avec la réalité. D'après le négociateur de l'État malien, c'est 2 millions d'euros (1,2 milliard CFA) qui ont été payés par les autorités de la transition pour Soumaïla Cissé qui est décédé de la Covid-19 quelques mois après. Il dit ignorer l'existence d'une transaction entre la France et les jihadistes du GSIM.
Lundi 5 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :