Nigeria : plus de 300 lycéens enlevés par Boko Haram.


La situation sécuritaire dans le nord du Nigeria n’a jamais été aussi préoccupante. En témoignent les attaques des groupes jihadistes qui sévissent dans la région. À cela, il faut maintenant ajouter des prises d’otages. La dernière en date a été enregistrée le vendredi 11 décembre au pensionnat de Kankara, dans l’État de Katsina. Au moins 333 adolescents ont été enlevés par des hommes venus à moto alors que d’autres ont réussi à s’échapper.

Alors que la thèse d’une action menée par des bandits commençait à gagner les chaumières, le groupe jihadiste Boko Haram a coupé court à toute spéculation en divulguant un élément sonore de son leader, Abubakar Shekau qui revendique le rapt. « Je suis Abubakar Shekau et nos frères sont derrière l’enlèvement de Katsina », a avoué le chef jihadiste dont les hommes sont à l’origine d’une attaque sanglante contre un village dans la région de Diffa, au Niger.

L’enlèvement de ces adolescents rappelle tristement celui des lyceéennes de Chibok en 2014. Une campagne avait été initiée pour délivrer ces jeunes filles dont le tort est d’avoir fréquenté l’école occidentale. 
Mardi 15 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :