Nigeria : 30 morts dans un triple attentat kamikaze attribué à Boko Haram


Un dimanche sanglant. C'est ce qu'ont vécu les habitants de la ville de Konduga, situé à 38 km de la capitale de l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria. Un tripe attentat kamikaze a visé un centre de retransmission de football et une trentaine de personnes ont perdu la vie dans ces attaques qui aussi fait des dizaines de blessés. 

Le groupe jihadiste Boko Haram est soupçonné d'être l'auteur de ces attaques sanglantes. Maintenant, reste à savoir laquelle des factions du groupe peut avoir été à l'origine de ces attentats terroristes.

Rappelons que depuis août 2016, Boko Haram est divisée en deux parties après que le commandement central de l'Organisation État islamique a destitué Abubakar Shekau du gouvernorat de sa province ouest-africaine au profit du fils de Mohamed Youssouf, Abu Mus'ab al Barnawi. Qui, à son tour, a été remplacé en mars 2019 par Abou Abdullah ibn Umar al-Barnawi. 
Lundi 17 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :