Nébuleuses dans le système d'orientation des bacheliers : Le SAES vilipende un Mauritanien établi en France.


Le Syndicat Autonome de l'Enseignement Supérieur (SAES) a dénoncé ce jeudi 29 avril 2021 le système nébuleux de l'orientation des bacheliers. Selon le Secrétaire général Malick Fall, un Mauritanien établi en France faisait les orientations de nos bacheliers.

« Il semblerait que ce soit un Mauritanien qui, depuis la France, oriente nos bacheliers. Quelle honte ! Il avait été convenu avec le ministre un audit et une refonte de la plateforme. Depuis des années, c’est aussi le dilatoire. C’est à croire que le ministère ne s’intéresse à la plateforme que lorsqu’il s’agit d’orienter les bacheliers », martèle le secrétaire général du SAES qui souligne que les enjeux de l’enseignement bimodal ne sont pas bien cernés par le ministère. « Les enjeux de l’enseignement bimodal ne sont pas bien cernés par le ministère. "Il n’y a aucune vision ni anticipation sur les questions qui seront posées. À la place, nous constatons un pilotage à vue avec des annonces très médiatisées », révèle-t-il.

Par ailleurs, le SAES regrette l’immixtion du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) dans l’autonomie des universités. 
Jeudi 29 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :