Ndiéyène Sirah : « Notre commune est la moins développée dans cette zone, car le maire a atteint ses limites » (Fallou Bar)


La commune de Ndiéyène Sirah (Thiès)  polarise 37 villages, mais manque presque de tout en terme d'infrastructures aucun marché hebdomadaire et sans politique de développement.

Face à cette atmosphère délétère, les jeunes sont obligés d'aller à l'aventure à Dakar ou vers d'autres cieux pour faire fortune. Faute d'infrastructures sanitaires (trois postes de santé) les accouchements à domicile sont monnaie courante.

Pourtant la nappe phréatique affleure à moins de dix mètres, mais ce riche trésor ne profite pas aux habitants de cette localité. Le coordonnateur du mouvement "And Suxali Ndiéyène", Fallou Bar, qui s'est rendu à la case de santé du village de Ngogom n'a pas mis de gant pour déplorer le manque "d'ambition" du maire de ladite localité. "Ndiéyène Sirah est la commune la plus reculée, elle manque de tout. Le maire ne fait pas son devoir, il a atteint ses limites ", a-t-il fulminé.  

À Ngogom Sérère, les poteaux électriques ont été installés depuis 2017, mais les populations dorment toujours dans le noir. Ces jeunes lancent ainsi un appel au Président Macky Sall pour l'émergence de leur cité...     
Samedi 10 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :