Ndiassane : Le Khalife Cheikh Bécaye Al Bécaye fustige la recrudescence des crimes et prie pour l'éradication du coronavirus.


La recrudescence de la violence, des viols et meurtres au Sénégal inquiète au plus haut niveau le Khalife Général des Khadres de Ndiassane, El Hadj Cheikh Bécaye Al Bécaye Kounta qui, par la voix de son porte-parole, a fustigé les meurtres perpétrés sur des femmes et des jeunes du pays.
C'était lors du point de presse tenu en prélude à la nuit du Prophète Mouhamed (PSL) que Cheikh Bou Kounta organise chaque année au Grand théâtre de Dakar et qu'il a délocalisé cette année à Ndiassane.
"Le Khalife des Khadres fustige avec la dernière énergie les crimes perpétrés sur des jeunes des femmes et vols pour qui connaît le Sénégalais et son hospitalité", a martelé Pape Abdourahmane Kounta, porte-parole de la famille de Ndiassane. Qui poursuit pour lancer un appel à l'État afin que la sécurité des populations soit au cœur de leurs priorités.
À l'en croire, jamais la recrudescence de ces actes de barbarie n'avaient atteint un tel seuil. L'autre point évoqué par le Khalife toujours à travers son porte-parole, c'est la pandémie du coronavirus. "Akhlou Kountiyyou prie pour l'éradication du coronavirus dans le monde entier pas seulement en Chine. Beaucoup de chinois ont embrassé l'islam depuis que le coronavirus a commencé à faire des ravages. Et des chercheurs ont constaté que les fervents pratiquants ne sont pas contaminé par ce virus", a-t-il tenu à expliquer. 

 
Samedi 15 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :