Ndèye Mariétou Moundaye Ndiaye Thorpe, Directrice de l'école maternelle de Dialègne : " Nous sollicitons l'appui de l'État pour le développement des écoles maternelles de la commune de Kaolack"


À l'occasion de la semaine nationale dédiée à la petite enfance et à la case des tout-petits, la directrice de l'école maternelle Mouhamed Khalifa Niass de Dialègne, par ailleurs responsable politique, a lancé un appel à l'endroit des autorités étatiques pour que l'école maternelle soit davantage accompagnée au Sénégal en général et à Kaolack en particulier. " Certes, l'État est en train de faire beaucoup d'efforts pour le rayonnement de l'éducation de la petite enfance. Mais, force est de reconnaître que beaucoup de choses restent encore à faire dans ce secteur. Actuellement, la commune de Kaolack ne dispose que de 4 écoles maternelles, et en plus les obstacles sont liés au manque de matériel et de subvention pour l'ouverture des cantines qui jouent un rôle important dans nos écoles. Alors, nous sollicitons l'appui de l'État pour le développement des écoles maternelles de Kaolack".

La responsable politique de la commune de Kaolack, membre de la sensibilité du directeur du programme national de lutte contre les encombrements (PNLE), Mounirou Ly, a par ailleurs félicité le chef de l'État d'avoir mis en place le Plan Sénégal Émergent (PSE) pour assurer l'émergence du pays d'ici 2035.

En prélude à une formation destinée aux femmes de la cité millionnaire de kaolack dans le cadre de la transformation des produits locaux, suivie d'une cérémonie de circoncision au profit de 50 enfants, Ndèye Mariétou Moundaye Ndiaye Thorpe qui faisait face à la presse pour le lancement de ses activités, a aussi invité tous les leaders de Kaolack à s'intéresser à la petite enfance comme son leader, Mounirou Ly,  qui a mis à la disposition de son école des nattes, des ventilateurs et autres matériels.
Mardi 12 Décembre 2017




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018