NAVÉTANES : Des Pro-Yann THIAM et pro-Amadou KANE s’affrontent au stade Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor


NAVÉTANES : Des Pro-Yann THIAM et pro-Amadou KANE s’affrontent au stade Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor
Le stade Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor aura été le théâtre du premier corps-à-corps entre les Pro-Amadou Kane et leurs adversaires pro-Yann Thiam. En effet, le lancement de leurs activités de Navétanes, prévu par Yann Thiam et les siens à Ziguinchor, a non seulement avorté mais s’est aussi soldé par des scènes de violence ayant duré tout l’après-midi du Samedi au stade Aline Sitoé Diatta. Au point que le préfet Ibra Fall a rendu public un arrêté interdisant les Navétanes, jusqu’à nouvel ordre, dans le périmètre communal de Ziguinchor « pour les nécessités de maintien de l’ordre public ».
Tout est parti de la programmation faite par l’Oncav dirigé par Yann Thiam de procéder à Ziguinchor au lancement officiel de ses toutes premières activités liées aux Navétanes, précisément au stade Aline Sitoé Diatta.
Le président national de l’Oncav considéré par Amadou Kane et ses proches comme un « dissident », a même fait le déplacement de Ziguinchor à la tête d’une forte délégation non sans y être accompagné par d’autres venues des régions de Kolda et Sédhiou. Les responsables de « son » organisme, venus des départements d’Oussouye et de Bignona étaient aussi de la partie.
Interrogé par Dakaractu, Yann Thiam a déclaré détenir « l’autorisation du préfet de Ziguinchor, d’organiser » ses activités au stade Aline Sitoé Diatta « pendant 48 h, c’est-à-dire samedi et dimanche ».
Mais tout cela n’a pas dissuadé les pro-Amadou Kane d’agir pour les en empêcher. En effet, sitôt Yann Thiam et une poignée de dirigeants de son camp ont pénétré dans l’enceinte du stade Aline Sitoé Diatta, que plus personne n'a été autorisé à franchir les portails de ce « temple du sports », les pro-Amadou Kane ayant bloqué l’entrée principale du stade durant tout l’après-midi.
Les pro-Yann Thiam vont leur opposer une si vive résistance que l’un des portails du stade a été littéralement démonté, les deux battants jetés par terre.
C’est l’arrêté n°123 D.ZG/P pris par le préfet Ibra Fall pour finalement « suspendre toutes activités liées aux Navétanes dans le périmètre communal de Ziguinchor » qui fera baisser les ardeurs des uns et des autres. Mais, vu la détermination avec laquelle les deux parties s’invectivaient, il est à craindre que l’arrêté préfectoral ne leur ait que juste donné le temps d’observer une pause en attendant d’autres scènes d’affrontements.
Dimanche 6 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :