Multiplication des cas communautaires / Le président Macky Sall durcit le ton : « J'en appelle au respect des consignes avant de prendre des mesures draconiennes. Si on ne respecte pas les mesures, nous irons vers un confinement général »


Lors de la cérémonie du lancement officiel du convoyage de l'aide alimentaire  gouvernementale à l'intérieur du pays, le président de la République a alerté à nouveau la population sur la nécessité d'appliquer les consignes données par l'autorité sanitaire.

« Nous constatons qu'il y a des situations qui nécessitent une plus grande prise de conscience des concitoyens. Lorsqu'on voit l'évolution de la situation, on se rend compte que des efforts sont en train d'être faits et d'importants efforts même, pour contenir la maladie, mais nous avons encore un gros risque, celui des cas communautaires qui surgissent et pour lesquels nous n'avons pas de maîtrise. Le danger c'est de cohabiter  avec les cas et qui pourront contaminer à une échelle exponentielle les autres dans les différentes localités » a alerté le chef de l'État.

C’est pourquoi, le président Macky Sall en appelle à la conscience citoyenne et au respect des mesures avant que d'autres mesures draconiennes, beaucoup plus contraignantes soient prises.  

« Je voudrais, encore une fois, lancer un appel pour que les consignes des pouvoirs publics consistant à rester dans les domiciles soient respectées, avant de nous amener à prendre des mesures draconiennes. Si la situation l'exige, ces mesures seront mises en œuvre ; mais pour ne pas en arriver là, il faut que nous respections ces recommandations de rester chez-soi quand on n’a pas de préoccupation  pressante ou un travail essentiel à faire », préviendra le chef de l'État...
Samedi 11 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :