Mouvements d’humeur à l’INEAD : Les agents du PISA entament une grève de la faim pour exiger leur dû


Les agents recrutés dans le cadre du Programme international de suivi et d’évaluation (PISA) ont entamé ce lundi 17 juin une grève de la faim dans les locaux de l’Institut national d’étude et d’action pour le développement de l’éducation (INEAD). Ces enquêteurs ont décidé de passer à la vitesse supérieure pour exiger le paiement des arriérés de travail couvrant la période du 7 décembre 2018 au 7 janvier 2019. « Nous sommes au nombre de cent agents recrutés avec des ordres de mission bien déterminés signés par le ministre de l’éducation de l’époque, Serigne Mbaye Thiam », renseigne leur porte-parole Mamadou Diarra. À l’en croire, ils ont tenu quatre réunions avec le directeur de l’établissement qui n’a pas daigné leur donner les raisons du blocage.
En outre, M. Diarra soutient avoir saisi Amnesty International et le médiateur de la République « pour booster les autorités administratives à satisfaire nos demandes ».

Joint au téléphone, le directeur de l’INEAD, Cheikhna Lam, reconnait qu’il y a eu des retards au niveau du déroulement du projet. Selon lui, le paiement de ces forfaits uniques a été transféré à un nouveau projet mais précise qu’il y a eu un suivi constant à tous les échelons...
Lundi 17 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :