Moustapha Sow, jeune financier sur le développement de Kaolack : " Ce qui me rassure c'est que je ne peux pas passer une journée, ouvrir Dakaractu, sans voir l'engagement de quelqu'un à Kaolack "


Parrain des journées scientifiques et culturelles du CEM Mboutou Sow de Kaolack, Moustapha Sow, actuellement à la tête d'une importante société financière, a fait part de son optimisme quant au développement de sa ville natale qu'est Kaolack, eu égard à l'engagement des uns et des autres et cerise sur le gâteau par le biais des réseaux sociaux, notamment Dakaractu. " Ce qui me rassure c'est ce que je disais tout à l'heure, je ne peux pas passer une journée, ouvrir le net notamment Dakaractu, sans voir aujourd'hui un engagement de quelqu'un à Kaolack. Et moi, cela me rassure. J'invite et j'encourage encore les enfants de Kaolack, les fils de Kaolack à oeuvrer sans relâche parce que cette région ne pourra se faire que par les kaolackois. "

Toutefois, le président de la 'fondation Moustapha Sow', a pointé du doigt les obstacles qui freinent l'essor de Kaolack. " Si Kaolack n'est pas développée, c'est juste parce qu'il n'y a pas encore suffisamment d'implication de ses ressources humaines. Des gens qui sont de Kaolack, ont quitté cette région et l'ont complètement oubliée. Pour moi, c'est un regret fondamental, et nos actes c'est pour dire aux fils basés à Dakar et partout dans le monde, venez faire revivre notre Kaolack", a-t-il renchéri.

Pour les élèves du CEM Mboutou Sow, Mr Sow dira ceci. " Nous sommes une génération qui vit dans un monde où tout va vite, la génération 3.0. Alors, n'acceptez pas d'être des citoyens de seconde zone! N'acceptez pas d'être laissés en rade. Osez l'ambition et soyez des acteurs de cette nouvelle donne ! "
Mercredi 9 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :