Moustapha Diakhaté accuse l’école Sainte Jeanne d’Arc


Moustapha Diakhaté accuse l’école Sainte Jeanne d’Arc
Suite et pas fin du débat sur l’interdiction du port du voile. l’Institution Sainte Jeanne d’Arc (ISJA) a reporté la mesure à la prochaine année scolaire. Une décision qui, selon Moustapha Diakhaté, bafoue la souveraineté nationale et menace l’unité du Sénégal.

L’ancien président du groupe parlementaire Bby estime que la déclaration de la direction de l’école Sainte Jeanne d’Arc informant que la présence des élèves voilées n’est valable que pour le reste l’année scolaire en cours est une violation de la Constitution et de la Loi d’Orientation.

« La mesure est proprement scandaleuse et inacceptable», affirme-t-il. C’est tout simplement un affront de plus. 

C’est pourquoi il lance un appel au gouvernement, particulièrement au ministère de l’Education nationale, à réagir le plus rapidement possible. Le responsable apériste rappelle à tous les acteurs de l’école sénégalaise publique comme privée qu’aucune pratique discriminatoire ne saurait être tolérée sur l’ensemble du territoire national.  

« Au regard de ce pied de nez de l’Isja à la République, le ministre de l’Education doit placer immédiatement l’Ecole sous administration provisoire. De même les parents des élèves discriminées doivent porter plainte contre l’école Sainte Jeanne d’Arc pour violation caractérisée de la loi d’orientation », a-t-il demandé. Moustapha Diakhaté pense que tous les intégrismes qui mettent en danger le vivre ensemble Sénégalais doivent être réprimés...
Vendredi 20 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :