Moussa Sall défie la gendarmerie et récolte le glaive de la justice


Les faits se sont déroulés à Ouest-Foire devant un magasin de couture et de vente d’habillement appartenant à Awa Traoré.  A la date du 6 juin, un fonctionnaire du nom de Cheikh Diouf demeurant à Ouest Foire s’est présenté à la brigade de la gendarmerie de la  Foire  pour porter plainte pour tapage nocturne contre un groupe de jeunes qui se tiennent devant un magasin de couture appartenant à Awa Traoré.

L’atelier en question est le lieu de rassemblement des jeunes du quartier qui perturbent la quiétude des riverains sans arrêt. Toutes les tentatives de règlement à l’amiable tentées par le sieur Cheikh Diouf, voisin de Awa traoré propriétaire de l’atelier de couture, ont échoué. Certains jeunes notamment Moussa Sall et Modou Guèye n’ont cessé de défier et de narguer Mr Diouf. Devant l’insistance des jeunes qui ne cessent de le provoquer, ce dernier a fini par craquer et porter plainte contre ces derniers. La maman de Saër a même menacé de brûler sa plainte.

Lors de la patrouille, Awa et ses acolytes se sont rebellés. Moussa Sall s’est opposé aux gendarmes et leur a dit que les gendarmes ne pouvaient rien contre lui car il est de la Cojer. Ne se limitant pas là, il a ameuté le quartier avec des injures proférées à l’encontre des gendarmes. Suite à un compte rendu de situation, un renfort de 15 éléments est venu à leur rescousse. Intimidés par le déploiement du renfort, les mis en cause ont pris la tangente et ont regagné dans leurs domiciles respectifs. Finalement arrêté et entendu, le prévenu Moussa Sall a reconnu la fréquentation du groupe, mais a nié les désagréments qui s’en sont suivis.

Le parquet a requis 3 mois ferme contre lui. Le conseil de la défense a plaidé la relaxe au bénéfice du doute. Jugé, le prévenu a été condamné à trois mois assorti de sursis...
Jeudi 15 Juin 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017