Moussa Fall (Aprodel) : " Les festivités du centenaire de Kaolack constituent une farce. Nous sommes en train de fêter 100 ans de misère et de désespoir! "


Moussa Fall (Aprodel) : " Les festivités du centenaire de Kaolack constituent une farce. Nous sommes en train de fêter 100 ans de misère et de désespoir! "
C'est un Moussa Fall très remonté qui a brisé le silence pour s'insurger contre l'organisation des festivités du centenaire de Kaolack.

À en croire le leader de l'Alliance pour la promotion du développement local (Aprodel), les autorités qui ont en charge la gestion de la commune, sont en train de faire fausse route. " J'ai honte de ma ville, parce qu'est ce qu'on est en train de fêter ? Est ce qu'on est en train de fêter des réalisations dans la commune depuis 100 ans? Je pense que kaolack n'a pas progressé ni dans le cadre des infrastructures, ni sur le plan de la lutte contre les méfaits de l'assainissement, encore moins dans le cadre de l'économie urbaine".


Sans langue de bois, le conseiller municipal de lister les manquements. " Nous assistons à 100 ans de manque d'investissements dans tous les secteurs, d'échec des politiques de tous les systèmes qui se sont succedés. Depuis la crise des années 70, nous assistons progressivement à une dégradation inquiétante des conditions économiques et sociales. Et ceci est une honte pour toute la classe politique, pour tous nos dirigeants.

Pour venir à bout de cette "catastrophe", Moussa Fall de dégager quelques pistes de sortie. " À la place des festivités et des soirées dansantes, on doit poser le problème sur la table pour un diagnostic sans complaisance et essayer de faire face à nos échecs. J'en appelle à l'implication des autorités centrales et locales".
Samedi 25 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :