Mort du policier Massène Sène : Son père porte plainte pour assassinat


Le policier Massène Sène en service à la Brigade mobile de sûreté de Koungueul s’est-il suicidé ou a-t-il été assassiné ? Son père Ngor Sène croit fortement à cette seconde hypothèse. C’est la raison pour laquelle il a déposé plainte contre X pour assassinat, le 12 janvier 2018 auprès du Procureur de Kaolack. Elle a été déposée par le biais de son avocat Me Assane Dioma Ndiaye. Le plaignant a agi ainsi, car il rejette la thèse du suicide que certains ont lié au fait que le défunt souffrait depuis deux mois d’un accident cardio-vasculaire (AVC). Il se fonde plutôt sur des confidences que son fils lui aurait faites quelque temps avant les faits.
A l’en croire, la victime lui aurait confié avoir fait l’objet de menaces de la part de contrebandiers. Outre cet état de fait, le sieur Sène dénonce l’attitude de la police et de l’État qui, a-t-il fait savoir, « ne lui ont fourni aucune information sur les circonstances de la mort de son fils qui a servi avec loyauté et dévotion sa Nation ».
Se disant très déterminé, le père promet d’aller jusqu'au bout afin que « le ou les meurtriers de son fils soient identifiés et jugés ». Agé de 32 ans, le policier Massène Sène était en service à Koungueul depuis 7 ans. Le 10 janvier dernier, il a été retrouvé mort dans sa maison, gisant dans une mare de sang, le pistolet en main. L’agent avait reçu une balle dans la tête.
Enquete
Lundi 29 Janvier 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :