Mort des 750 pélicans du Djoudj : « Pas de crainte pour une propagation du virus » (SG MEDD)


Après que le laboratoire National de l’Élevage et des recherches vétérinaires (LNERV) a certifié positif au virus de la grippe aviaire de type H5N1 les prélèvements effectués sur les pélicans, causant la mort de plus de 750 pelicans au niveau du Parc National des Oiseaux du Djoudj, un comité de prélèvement est mis en place par les ministres de l’élevage et de l’agriculture ainsi que le secrétariat général du gouvernement. À en croire le secrétaire général du ministère de l’environnement Amadou Lamine Guissé, « ce même comité est sur le terrain pour faire des prélèvements ».

Poursuivant, Mr Guissé annonce que « tous les 750 pélicans ont été détruits avec l’accompagnement des services du ministère de la santé ». Ainsi, il estime qu’il n’y a pas de crainte pour une propagation du virus. D’ailleurs l’organisation One health qui vise à affronter les maladies émergentes à risque de pandémie, est en train de s’occuper du dossier. Ainsi, selon le SG « toutes les informations qu'ils auront collectées seront portées à l’attention du publique »
Mardi 2 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :