Mort de migrants à Ceuta y Melilla : des Sénégalais parmi les victimes, selon HSF, le Secrétariat d'État se veut prudent.


Dans une note rendue publique, l'organisation internationale de défense des migrants Horizon sans frontières, condamne avec la plus grande fermeté la mort de 18 morts migrants dans l’enclave de Ceuta y Mellila. Après avoir interpellé le chef du gouvernement Espagnol Pedro Sanchez, la Cour Européenne des droits de l’homme et les Nations Unies, HSF exige "l’ouverture d'une enquête très sérieuse."

Toujours selon HSF, ce nouveau drame de l’immigration, qui s'ajoute à nombreux autres,  "doit interpeller l’Europe pour une remise en cause dans sa gestion scandaleuse du triptyque (Immigration-Paix- Sécurité). Elle doit s’adapter aux nouvelles donnes des migrations inter nations avec des réformes sur l’immigration et le droit d’asile. "En outre, la même note informe que des migrants Sénégalais seraient parmi les victimes. Pour finir, HSF regrette "le silence assourdissant des autorités africaines qui devraient immédiatement diligenter une conférence à l’échelle du continent pour une meilleure prise en charge de sa jeunesse, une richesse devenue rare." 

Interpellé par nos soins, le Secrétariat d'État chargé des sénégalais de l’extérieur, affirme ne pas pouvoir, pour le moment, confirmer ou infirmer l'information selon laquelle, des Sénégalais seraient parmi les victimes.

La même source, affirme suivre "la situation difficile de très près depuis le début via notre consulat général à Dakhla. Certes, il nous a été signalé des corps sans vie de migrants subsahariens, mais pour le moment, aucune identification formelle de sénégalais n'a encore été faite officiellement selon le compte rendu de notre consulat général à Dakhla."

Ainsi donc, selon notre source, "il serait trop tôt pour confirmer ou infirmer cette rumeur. Ce que je peux dire de maniere formelle est que nous sommes en contact avec les autorités compétentes et toute évolution, même malheureuse sera portée à la connaissance de l'opinion en toute transparence."

Pour finir, le Secrétariat d'État chargé des sénégalais de l’extérieur, invite à "continuer notre mobilisation et plaidoyer contre toute forme de migration irrégulière."
Samedi 25 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :