Mort annoncée de Shekau : Cette fois est-elle la bonne ?


Le chef de l'une des factions de Boko Haram a été annoncé mort ce mercredi 19 mai. Abubakar Shekau aurait activé la ceinture d'explosifs qu'il portait lors d'une rencontre avec des membres du groupe concurrent parrainé par l'État islamique. Ces hommes qui ont mené un assaut dans la forêt de Sambisa qui était devenu le repaire de Shekau l'auraient contraint à discuter sa reddition suivie de son allégeance à l'État islamique. Si le site humanangle est affirmatif sur le décès du chef jihadiste, l'Agence France Presse (AFP) fait savoir pour sa part que Shekau est "grièvement blessé". 

Sa mort, si elle se confirme, serait un coup dur pour la frange de Boko Haram qui lui est restée fidèle après la scission de 2016. 

La mort du fondateur de ce groupe fondamentaliste tué en 2009 par les forces de sécurité nigérianes, a vu émerger Shekau qui s'est révélé comme un chef jihadiste sanguinaire aussi bien pour les populations civiles que pour son entourage. C'est d'ailleurs à cause de son "extrémisme", prônant le "takfirisme" à tout va qu'il a eu des bisbilles avec le commandement central de l'État islamique, après son allégeance en 2015. Il sera défenestré par l'État islamique au profit du fils du fondateur de Boko Haram. Décision qu'il a contestée avant de s'écarter avec ses fidèles au sein de Jamahatou Ahlou Souna li dahwati wal jihad connu sous l'acronyme JAS.

Alors que l'essentiel des opérations de la nouvelle province de l'État islamique en Afrique occidentale était concentrée dans le Bassin du Lac Tchad, Shekau et ses hommes qui avaient déjà perdu le contrôle de plusieurs villes dans le Nord-est du Nigeria s'étaient retenachés à Sambisa où, pour rappel, il avait reçu des sénégalais ayant séjourné au Nigeria entre 2014 et 2015. 

Cest dans cette même forêt qu'il aurait été tué par ses anciens frères et non par l'armée nigériane qui a annoncé sa mort à plusieurs reprises avant d'être démentie par Shekau lui-même. 
Jeudi 20 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :