Mondial U20 / Focus sur Dion Lopy le « Verratti » des « Lionceaux » du Sénégal.

À 17 ans, Dion Lopy le pensionnaire de Oslo Football Académie, continue de rayonner avec la sélection des moins de 20 ans du Sénégal. Auteur d’une belle prestation hier face à la Colombie, le milieu récupérateur sénégalais omniprésent dans l’entre jeu, a haussé son niveau de jeu dès l’entame de la partie. Permettant ainsi à ses coéquipiers de sortir la tête de l’eau face à des « Cafeteros » véloces et déterminés.


Avec son style de jeu léché alliant facilité technique, agressivité dans la récupération et justesse dans les transitions offensives, Lopy se fond parfaitement dans le dispositif tactique du sélectionneur des U20 Sénégalais Youssouph Dabo. C’est d’ailleurs dans ce sens que s’est exprimé Cheikh Oumar Aïdara, consultant en Football, qui va jusqu’à le comparer à un certain Marco Verratti : « Youssouph Dabo joue avec deux milieux récupérateurs, Ousseynou Cavin en sentinelle fixe et Dion Lopy en piston libre. Dans un dispositif avec des milieux récupérateurs bas, du coup c’est Lopy qui prend le jeu à son compte lors des phases de transitions offensives. Il fait partie des milieux récupérateurs modernes, fort balle au pied, très doué techniquement avec une bonne vision du jeu à l’instar d’un Marco Verratti ou d’un Sergio Busquets » s’est il extasié en parlant du jeune prodige Sénégalais.

Poussant plus loin son analyse concernant l’apport du jeune milieu de terrain au sein de la sélection nationale, notamment lors de la rencontre contre les « Cafeteros », Cheikh Oumar de rajouter que : « C’est clairement lui (Lopy) qui assure l’équilibre de l’équipe dans le dispositif de Dabo. Dion déroule un jeu propre porté vers l’avant, capable d’être la plaque tournante de l’équipe, de sa performance dépend généralement celle de son équipe. » souligne t’il 

Ce constat semble d’ailleurs renforcé par le choix du coach Sénégalais de se priver d’un numéro 10 classique dans son schéma de jeu, renchérit le consultant au micro de Dakaractu : « C’est la raison pour laquelle Dabo n’a pas besoin d’un numéro 10, d’ailleurs Amadou Ciss a été un peu « sacrifié » lors du match contre la Colombie par Dabo qui lui a quelque peu assigné les taches défensives, laissant la construction et l’organisation du jeu à Dion Lopy qui, grâce à sa technique au-dessus de la moyenne a su mettre ses coéquipiers dans de bonne dispositions. »

Nul doute que le Sénégal devra reposer son jeu sur sa pépite pour espérer briller et surtout atteindre le dernier carré voire la finale. Lopy et ses partenaires sont déjà qualifiées pour les huitièmes de finale après leurs deux victoires contre Tahiti et la Colombie. Certainement le "Man Of The match" hier contre les « Cafeteros. »

 

Lundi 27 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :