Mondial Beach Soccer : Ngalla Sylla s’attend à un match difficile contre le Portugal, en quart de finale, ce jeudi.


« La concentration, le respect des consignes, de l’engagement et de la détermination. » Tels sont les maitres-mots de Ngalla Sylla, le sélectionneur de l’équipe nationale de football de plage. La phase de groupes brillamment dépassée avec une première place dans le groupe C (Deux victoires et une défaite.) Le Sénégal s’apprête à jouer son match de quart de finale ce jeudi à 20h50 GMT, contre le Portugal. Cette opposition sera la deuxième entre les deux équipes, en l’espace de quelques mois.

En effet, les sélections s’étaient croisées au Mondialito 2019, au mois d’août, avec un 7 à 1 en faveur des Portugais.


Comme à chaque veille de match, le technicien sénégalais n’a pas dérogé à la fastidieuse séance de visionnage vidéo. Un passage obligé pour le staff technique et les joueurs qui ont ainsi pu se familiariser avec le jeu des Portugais. 

« Le Portugal utilise beaucoup de styles de jeu. Mais le plus utilisé par les portugais c’est l’attaque placée à partir du gardien de but qui crée un surnombre. C’est une équipe très technique, tactique et physique », a expliqué l’ancien capitaine des « Lions » de la plage qui semble avoir bien étudié le jeu adverse. 

Concernant des éventuelles failles à déceler au niveau de la « Seleçao », le technicien Sénégalais d’évoquer l’aspect physique. Une donnée importante qui pourra permettre aux « Lions » de s’imposer ce soir pour une place en demi-finale.

Un match qui sera très difficile, selon Ngalla Sylla. Avec des joueurs de classe mondiale, battre le Portugal ne sera pas chose aisée. « Ils ont de très bons joueurs, le numéro « 5 » Santos et le numéro « 8 » Martins sont super dangereux. D’ailleurs le premier est nommé meilleur joueur de l’année. » Prévient-il…
Jeudi 28 Novembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :