Mondial Beach Soccer / Le Sénégal joue sa survie ce mardi : « Nous avons notre destin en main… » (Ngalla Sylla)

Une défaite d’entrée contre la Russie (8 à 7) et une victoire (4-1) sur la Biélorussie, c’est le bilan du Sénégal à la coupe du monde Paraguayenne de football de plage. Une configuration qui permet au Sénégal d’avoir toutes les cartes en main pour assurer sa qualification en quart de finale, dans un groupe C particulièrement ouvert avec quatre équipes à 3 points. La dernière journée sera ponctuée de deux « finales » : Russie –Biélorussie / Sénégal – Emirats arabes unis à l’affiche.


Avec un plus de 24 heures de temps de récupération pour les « Lions.» Le sélectionneur Ngalla Sylla entend maximiser le tout afin de garder son effectif concentré. Car, selon lui, ce groupe C est l’un des plus relevés de la compétition. « On fera une séance de décrassage et des séances de massage pour permettre aux joueurs de bien récupérer. Il faudra être prêt pour aborder ce match contre les Émirats Arabes Unis ce mardi. Comme nous l’avions annoncé à Dakar, la poule C où se trouve le Sénégal est extrêmement relevé. C’est quasiment un groupe de la mort. On compte se battre jusqu’à la dernière journée. » 
Une victoire s’impose impérativement pour le Sénégal dont l’ambition reste une qualification dans le carré d’As. Face à une belle sélection des émirats arabe unis, la défaite est interdite : « Avec l’actuelle configuration du groupe, nous avons notre destin en main. Si on assure la victoire contre les Émirats Arabes Unis, on sera qualifié. Dans le cas contraire on sera éliminé de cette coupe du monde. On va demander au peuple sénégalais de prier pour nous afin qu’on décroche notre ticket qualificatif pour les quarts de finale. » Déjà quart de finalistes en 2007 et 2011, les « Lions » rêvent désormais d’une demi-finale.
Lundi 25 Novembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :