Mondial Basket : Que vaut la Team Sénégal ? sans son « Gorgui » Sy bien…

Il (Gorgui Sy Dieng) a récemment décliné la convocation de la fédération sénégalaise de Basketball pour les besoins du mondial de Basket prévu du 31 août au 15 septembre, en Chine, pour des raisons « professionnelles », apprend-on. Des explications peu convaincantes, confirmées par Me Babacar Ndiaye, le président de la FSBB, qui dit comprendre et accepter les raisons de ce désistement, voire renoncement qui en a surpris plus d’un. Ce qui est sûr, c’est que l’absence du pivot des « Timberwolves », va créer un vide dans la team Sénégal.


Un atout de taille et de poids (2m09, 29 ans pour 114kg) qui manquera aux « Lions » et au coach Moustapha Gaye. Pour avoir une idée sur l’apport ou du moins le déséquilibre que ce désistement pourrait créer au sein de la « Team Sénégal » il faudra se pencher un peu plus sur les statistiques de Gorgui.

Si l’on fait un peu le tri pour s’intéresser uniquement à la dernière coupe du monde de basket, en 2014 (Espagne), il est aisé de constater que le pivot Sénégalais était le monsieur plus des « Lions » avec une moyenne de 16 points, 10.7 rebonds et 2 passes décisives par match. 

Sous l’ancienne formule à 24 équipes, le Sénégal était dans le groupe A (Argentine, Philippines, Croatie, Grèce, Porto Rico) où il a glané deux victoires acquises contre Porto Rico 82-75 et la Croatie 77-75. Justement deux succès acquis en grande partie à cause des bonnes performances de Gorgui qui signait un double-double (18 pts, 13 rebonds) face à Porto Rico, sans oublier ses 27 points et 8 rebonds lors de la victoire sur la Croatie.
Si le Sénégal a terminé au 16e rang de la précédente coupe du monde de Basket, il faut bien évidemment saluer la performance collective, mais aussi et surtout mettre en exergue les 96 points, 64 rebonds et 12 passes décisives réussis par Gorgui Sy Dieng. 
À cela il faut ajouter le leadership et le poids du natif de Kébémer, dont le statut de NBA Player donne sans conteste un cachet particulier aux « Lions. » Si Moustapha Gaye a fait appel aux 12 meilleurs du moment, il est clair que l’un des meilleurs ne participera pas à cette échéance cruciale. 

Au sortir de leur préparation, les troupes de Moustapha Gaye, présentent un bilan de trois petites victoires en huit matches soldés par cinq déconvenues. Certes la compétition sera tout autre, ce dimanche à 11h30 GMT contre la Lituanie, pour leur entrée en lice. N’empêche que l’ombre de Gorgui Sy Dieng risque de planer sur le parquet du Dongguan Stadium.
Mercredi 28 Août 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :