Momar Ndao se livre dans "En Ligne": « J'ai perdu mon emploi avec tous les avantages qui s'y attachent à cause de l'Ascosen... Les techniciens du ministère du commerce ne font que du sabotage dans la régularisation des prix. »

Entre Momar Ndao et l'association des consomateurs du Sénégal, c'est un grand amour vieux de plusieurs années. D'abord membre simple puis président de la commission transport, avant de prendre les rennes du secrétariat général et la présidence de la plus grande association en charge de la défense des consommateurs au Sénégal. L'ancien assureur explique que s'occuper du problème des consommateurs est une partie intégrante de sa vie. D'ailleurs les intérêts de l'Ascosen lui ont coûté son emploi. "J’ai perdu mon emploi avec tous les avantages qui s'y attachent à cause de l'Ascosen", confie-til avant d'ajouter que l'association qu'il dirige a remporté plusieurs batailles juridiques, notamment celle qui était engagée à l'époque contre la Sonatel. D'ailleurs, Momar Ndao se réjouit de la venue du tout nouvel opérateur de téléphonie mobile dénommé "free". À en croire monsieur Ndao, la concurrence participe à baisser davantage le coût exorbitant de la communication ainsi que celui de la connexion. S'agissant des prix de certaines denrées et celui du loyer dont l'augmentation abusive ne cesse d'inquiéter les consommateurs, Momar Ndao déclare sans langue de bois, que les techniciens du ministère du commerce ne font que du sabotage dans la régularisation des prix...


Dimanche 6 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :