Mohamed M. Diagne tire sur la BBC : « Ce n’est pas parce que le taux d’analphabétisme avoisine 56% au Sénégal que nous sommes stupides et irréfléchis. »


Suite au tollé médiatique suscité par un reportage de la chaîne BBC incriminant, M. Aliou Sall, frère du Président Macky Sall, dans la gestion de nos ressources énergétiques, Synergie Républicaine demande à tous les Sénégalais "de garder la sérénité requise en attendant que l’affaire soit tirée au clair par les autorités compétentes." 
En effet, selon le citoyen président M. Mohamed Moustapha Diagne, "Le chef de l’État vient de prendre la meilleure décision en décidant de faire ouvrir une information judiciaire afin que chacun puisse prendre ses responsabilités et que cela serve de leçon à toutes les forces obscures qui tenteront d’utiliser le pétrole pour déstabiliser le Sénégal." Comme pour le chef de l'Etat, M. Diagne estime que "Cette affaire est assez sérieuse pour qu’on la classe dans le compte des polémiques politiciennes habituelles. D’ailleurs, on a constaté que M. Sonko est sorti de sa réserve pour empêcher que des opposants ne lui confisquent son terrain de prédilection, le pétrole : quelle honte !" 
Au demeurant, Synergie Républicaine estime "qu'on ne peut empêcher notre opposition de jouer son rôle en démocratie, elle qui a perdu toutes les élections et tout espoir de s’installer au pouvoir dans un court terme. C’est pourquoi, elle s’est fixée comme objectif d’empêcher par tous les moyens, le Président démocratiquement choisi par le peuple Sénégalais de régner même en enveloppant le mensonge dans un tissu de vérité." 
En effet, estime M. Diagne, "les grandes puissances occidentales, par multinationales interposées poursuivent leur concurrence historique pour dominer l’Afrique considérée comme une terre vacante par la conférence de Berlin convoquée par Bismarck et qui consacra le partage du continent, un gâteau pour ces dernières."  D’ailleurs, le Président Macky Sall a bien fait de rappeler qu’il ne se courbera devant aucune force étrangère, lui qui a su dire non à Obama à propos de la légalisation de l’homosexualité. L’objectif caché de communication du reportage de la BBC est de nous faire croire que Aliou Sall aurait déjà perçu des milliards par le canal de Frank Timis et que ces milliards constituent une moins-value pour le trésor public sénégalais. Très bien ; mais par quels comptes ont transité ces milliards puisque autant disponibilités financières venant de sociétés cotées en bourse sont bien traçables. Ce n’est pas parce que le taux d’analphabétisme avoisine 56% au Sénégal que nous sommes stupides et irréfléchis. Nous savons bien qu’avec le cos-petrogaz la gestion de nos ressources énergétiques est bien sécurisée pour les générations actuelles et futures", a dit M. Diagne avant d'ajouter : " le caractère partial et partisan de ce reportage, les informations fausses qui y sont distillées démontrent à suffisance, que des forces intéressées cherchent à écourter le régime du Président Macky Sall en tentant de soulever le peuple contre lui. Peine perdue, le sénégalais est beaucoup plus intelligent qu’elles ne le présagent. Nous restons vigilants et debout", a t-il conclu...
Vendredi 7 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :