Modou Diagne Fada nostalgique : « Le Sopi a perdu son âme »


Dans l’entretien qu’il a accordé à votre site préféré et diffusé ce mardi, Modou Diagne Fada a, un chouia nostalgique, déclaré que « le Sopi a perdu son âme ». Il en veut preuve : il ne reste presque plus au Pds des personnalités ayant participé à la Longue Marche Bleue de 1974 à 2000. L’ancien ministre de la Santé, qui rappelle avoir été exclu de l’université du fait de son militantisme, se souvient des arrestations dont il a fait l’objet sous le régime de Abdou Diouf. « Je pouvais pourtant soutenir Abdou Diouf car tous mes parents et mes marabouts étaient à l’époque des socialistes. Si je suis entré en politique, c’est parce que je croyais en l’action de Me Abdoulaye Wade », recadre-t-il ses détracteurs.  
L’invité de Dakaractu s’est aussi dit surpris par les attaques qui le prennent en cible depuis qu’il a rejoint le chef de l’Etat, alors que pense-t-il, « 80 % des leaders de l’actuelle opposition avaient appelé à voter contre Wade en 2012.
« Ceux-là, qui passaient leur temps à chanter les louanges de Macky Sall,  n’ont-ils pas renié leurs valeurs ? » se demande-t-il ; non sans mettre en garde le peuple contre les "aventuriers" qui veulent diriger le Sénégal alors que, selon ses dires, ces derniers n'ont pas l'expérience requise. 
Mardi 29 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :