Modou Diagne Fada à Kolda : « Cette année, nous avons collecté au total 68 500 tonnes d’arachide… »


Avec plus de douze mille tonnes collectées par la Sonacos, la région de Kolda occupe la deuxième place au niveau national derrière Louga avec 14 mille tonnes. C’est ce qui fait que Kolda tend de plus de plus à devenir le futur bassin arachidier du pays d’après les statistiques de la Sonacos. C’est pourquoi, le DG de ladite société a un engouement particulier pour la région afin de matérialiser tous ces bonds en avant en s’installant durablement. C’est dans ce cadre que le DG de la société Modou Diagne Fada a effectué une visite dans les différents points de collecte d’arachide pour constater de visu la situation satisfaisante en ce début d’hivernage dans la région.  

À en croire ce dernier, « cette année, nous avons collecté au total 68 500 tonnes d’arachide sur le plan national comparée à l’année dernière où nous étions à 28 500 tonnes. Cela veut dire que nous avons fait des bonds importants en avant. Malgré que ceux-ci restent insuffisants compte tenu de nos capacités de production et de collecte. La Sonacos doit pouvoir collecter jusqu’à 200.000 voire 300.000  tonnes.  Et ici à Kolda nous avons collecté plus de 12.000 tonnes et la région occupe la deuxième place derrière Louga avec 14.000 tonnes. »  Dans la foulée, il poursuit : « mais tout compte fait, nous pensons travailler avec les collectivités locales, les autorités administratives et étatiques pour développer notre présence à Kolda. Et pour ce faire, nous allons installer une unité de stockage et de collecte de graines avant l’arrivée bientôt d’une ligneuse… » 

Ce dernier en provenance de Ziguinchor où la société compte diversifier ses activités dans les filières de l’anacarde, de la production d’eau de javel et de vinaigre, précise : « nous venons de Ziguinchor où nous étions partis tester une nouvelle approche dans le cadre de la diversification des activités de la Sonacos. La société a repris aussi les productions de vinaigre, d’eau de javel et d’aliments de bétail. Et comme nous sommes une société de commercialisation des oléagineux,  nous nous sommes intéressés un peu à la filière anacarde pour voir un peu comment soutenir celle-ci.  Et comment, nous allons voir comment équiper l’usine de Ziguinchor dans la transformation de l’anacarde pour plus de valeur ajoutée pour offrir aux opérateurs privés de l’anacarde un cadre beaucoup plus stable avec la Sonacos. » 

Revenant sur les raisons de leur présence à Kolda, il avance avec enthousiasme : « mais bien entendu, on ne peut plus faire table rase de Kolda dans le cadre des activités de la Sonacos. C’est la raison pour laquelle nous sommes venus ici ce matin pour constater l’état de stockage de nos produits semi-finis comme les graines décortiquées et des graines coques à Saré Mamady (Dioulacolon). Nous pouvons repartir très rassurés car les stocks sont bien gardés et protégés. » 

« À partir de l’année prochaine nous allons décortiquer nous-mêmes nos arachides en disposant de notre propre site car jusque-là, on nous prêtait des sites depuis deux ans. Mais à partir de l’année prochaine en relation avec la mairie de Dioulacolon, nous allons nous installer plus durablement en disposant de notre propre site. Et nous allons faire de sorte que l’arachide puisse être durable dans la zone de Kolda qui tend à devenir le nouveau bassin arachidier… » 
Mardi 15 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :