Modification en vue de la loi électorale : Mbaye Ndiaye prend fait et cause pour le parrainage

La classe politique est en ébullition suite à la décision du pouvoir de modifier et la loi électorale et la Constitution du Sénégal pour y introduire le parrainage. Une nouveauté qui veut que tout candidat à la présidentielle soit crédité d'au moins 60 000 signatures recueillies dans pas moins de cinq régions pour prétendre au fauteuil présidentiel. Pourtant, de l'avis de Mbaye Ndiaye, ce changement ne devrait pas jeter la peur dans l'opposition. En clair, le chargé des Structures de l'APR défend le parrainage qui pour lui devrait permettre d'indiquer qui est qui dans le landerneau politique sénégalais.


Mardi 27 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :