Modification de la Constitution : Idy, Sonko, Issa Sall et Madické ‘’condamnent la démarche entreprise’’ par Macky Sall


Les Présidents Idrissa Seck, Ousmane Sonko et Me Madické Niang sont montés au créneau pour condamner  la démarche entreprise par Macky Sall et son régime ‘’pour modifier à nouveau la Constitution’’. Une modification que les autorités étatiques entendent faire ‘’sans concertation préalable et par voie parlementaire’’ que n’agréent pas ces leaders de l’opposition’’. Ces derniers, réunis le jeudi 25 avril 2019 au domicile de Me Madické Niang ont indiqué que le ‘’Président Issa Sall, absent du territoire national, a marqué son accord sur la position des trois autres candidats’’. 
 
Il est ressorti dans le communiqué parvenu à Dakaractu, que les 4 leaders ‘’réprouvent le fait que des modifications aussi substantielles de la Constitution aient été initiées en l’absence de toute forme de concertation. Ils estiment aussi que des réformes d’une si grande ampleur ne seraient légitimes que si elles sont effectuées par voie référendaire’’. Ils sont d’avis que ‘’pour une Constitution modifiée par référendum seulement en 2016, l’initiative de supprimer le poste de Premier Ministre exige une nouvelle consultation du Peuple souverain, d’autant plus que ce projet n’a été mentionné dans aucun des programmes proposés aux sénégalais lors de l’élection présidentielle du 24 février 2019’’.
 
À noter que, selon le document, la rencontre de ces candidats de l’opposition a essentiellement porté sur ‘’la situation nationale particulièrement l’introduction, par voie parlementaire, d’une nouvelle réforme constitutionnelle par le pouvoir en place’’.
 
Jeudi 25 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :