Modification code pénal et code de procédure pénale : les forces vives de l’opposition appellent à la résistance.


Les forces vives constituées du M2D, l'opposition parlementaire, la coalition Le Peuple, et la société civile ont fait face à la presse à Fun City. C’était pour dénoncer le vote de demain Vendredi en procédure d’urgence du projet de loi modifiant le code pénal et le code de procédure pénale. Et ces derniers ne comptant pas se laisser faire, ont annoncé une résistance à la hauteur de « la dangerosité de la loi ». Ils ont lancé un appel au peuple pour dire non et à s’opposer à cette loi.
 
« L’heure est grave et le Sénégal fait face à un défi historique, les fils et filles qui se battent pour l’approfondissement de leur démocratie font face à ce défi. Ce projet de loi est dangereux pour nos vies ; la gravité de cette loi a été déclinée et l’heure est grave, nous ne sommes pas des terroristes, juste des sénégalais qui appartiennent à ce vaillant peuple. La dictature elle est debout et on doit faire face. Ce que je tiens à dire au nom de toutes les forces, et que demain cette loi elle ne devra pas passer et ne passera pas, nous nous opposerons et nous résisterons, nous userons de nos droits constitutionnels et nous résisterons face à cette loi dangereuse pour nos vies à ceux qui se battent pour léguer au Sénégal un avenir radieux »,  a déclaré Aliou Sané Coordinateur du mouvement « Y' en marre », porte-parole du jour.
 
« Nous lançons un appel au peuple sénégalais à dire non, à s’opposer à cette loi et à résister », a-t-il aussi invité...
Jeudi 24 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :