Mobilité durable et climat : Le Sénégal à la recherche de solutions face aux défis réels et urgents.

Le Sénégal est lancé à la recherche de solutions idoines pour une mobilité durable, avec la préservation de l’environnement. C’est dans ce cadre, que la capitale sénégalaise accueille ce mardi 04 Octobre 2022, la semaine de la mobilité durable et du climat. Plusieurs experts réunis pour une semaine à Dakar, tenteront de proposer des solutions appropriées face aux défis et urgences réels de la mobilité durable et du climat.


Amadou Ba PM : « La rencontre permettra de repenser les défis réels et urgents »

La cérémonie d’ouverture officielle de ce rendez-vous d’échanges et de partage sur le transport et le climat a été présidée par le premier ministre sénégalais. Pour Amadou Ba, le choix de la capitale sénégalaise est un symbole très fort, d’autant plus que cette rencontre permettra de favoriser le développement des territoires compatibles,  notamment sur le plan de la mobilité. « Le choix de Dakar pour accueillir cet événement international constitue un symbole fort. Il manifeste la volonté de l'État du Sénégal de mener à travers le plan Sénégal émergent les réformes et projets qui promeuvent la ville durable conformément à nos engagements internationaux pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi la semaine de la mobilité durable et du Climat à Dakar a pour objectif de favoriser un développement des territoires compatibles avec les objectifs de l'accord de Paris, notamment en ce qui concerne la mobilité. Elle permettra de repenser les défis réels et urgents à relever en matière de transport et de la mobilité. Elle sera aussi un moment privilégié pour échanger sur les solutions innovantes et adaptées aux problématiques liées au transport urbain dans le contexte très particulier des pays en développement », a renseigné le Premier ministre.

« Plusieurs événements et initiatives majeures »

Au cours de cette rencontre d’une semaine, les discussions porteront essentiellement sur les enjeux et les perspectives en matière de planification des transports, d'aménagement des villes durables, de transition énergétique et numérique entre autres. Les experts réunis à Dakar vont se pencher sur les actions à mener dans le cadre de la mobilité pour apporter des réponses adéquates, en vue d'atténuer ces phénomènes. « Plusieurs événements et initiatives majeures tels que la conférence des ministres, la journée de la grande muraille verte, la journée des Océans, la conférence annuelle de la convention des maires en Afrique subsaharienne, s'éteindront au cours de cette semaine. Les discussions porteront essentiellement sur les enjeux et les perspectives en matière de planification des transports, d'aménagement des villes durables, de transition énergétique et numérique, d'éducation et de formation au changement climatique ainsi que d'économie circulaire. Outre les échanges proprement dits, l'intérêt sera de construire un plan d'action pour les dix prochaines années. Car en ces temps de crise, il y a une grande urgence pour les grandes métropoles de rester mobilisées sur les enjeux environnementaux », a souligné le Premier ministre. 

Mansour Faye : « Il faudrait qu'il soit apporté des solutions en terme de mobilité »

Pour le ministre des transports terrestres et du désenclavement, Mansour Faye qui prenait part à ce rendez-vous international, il est impératif que des mesures idoines soient apportées aux effets de changement climatiques à travers le monde. Ainsi,  le Sénégal s’est déjà engagé dans cette dynamique avec ses projets innovants comme le TER et le BRT. « À Dakar qui est une ville côtière, pour rappeler que la population des villes côtières atteindra plus d'un milliard deux cents millions de personnes, il faudrait qu'il soit apporté des solutions en terme de mobilité. Et le chef de l'État Macky Sall en a fait une priorité en développant les transports de masse à travers le TER et le BRT qui sont des transports écologiques puisque électriques contribuant à la réduction du gaz à effet de serre. C'est une réponse appropriée que le Sénégal apporte à ce niveau, d'autant plus que dans la même dynamique, dans l'environnement du BRT, une réorganisation du réseau de transport sera mise en œuvre pour quand même apporter une solution par rapport à la mobilité au niveau du transport de Dakar. À l'issue des travaux, une déclaration indique que la déclaration de Dakar sera produite en vue de la Cop 2021 qui se tiendra en Égypte », s’est réjoui Mansour Faye… 
 
 
Mardi 4 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :