Mobilisation de fonds : Le comité de soutien pour la libération de l'Imam Taïb Socé fait le tour des autorités religieuses et hommes d'affaires


Mobilisation de fonds : Le comité de soutien pour la libération de l'Imam Taïb Socé fait le tour des autorités religieuses et hommes d'affaires
Les membres du "comité de soutien pour la libération de l'Imam Taïb Socé" ont renouvelé leur engagement et volonté de "rassembler au plus vite les 100 millions de francs cfa réclamés par le plaignant. Lequel avait attrait Imam Taïb Socé au Tribunal, après qu’une intermédiation dans une transaction commerciale aurifère ait tourné en défaveur d'Imam Taïb Socé", annonce le communiqué transmis à Dakaractu.

"Victime de sa naïveté et de sa bonne foi, dont aura largement abusé un escroc sans foi ni loi, Imam Taïb Socé n'a d'autres voies de recours que de compter sur la mobilisation de ses amis, et les bienveillants soutiens de quelques bonnes volontés pour apurer cette créance. Et recouvrer rapidement la liberté, avant de déposer une plainte en bonne et due forme contre son "bourreau", expliquent-ils dans le communiqué.

Ainsi, pour des raisons évidentes de transparence, le collectif demande de "n’envoyer aucune contribution dans aucun des comptes des structures et personnes physiques qui constituent le Comité. Ni dans aucun des groupes WhatsApp et Facebook autoproclamés, qui pullulent sur le Net".


Le «Comité de Soutien pour la Libération de l'Imam Taïb Socé» a décidé d'effectuer, dès samedi prochain, une tournée auprès des autorités religieuses de Touba, Tivaouane, Ndiassane, Thiénaba, Niassène, Médina-Baye, Layène, Famille Omarienne, afin de leur donner l'opportunité de s'impliquer généreusement dans cette noble action devant permettre à un coreligionnaire de recouvrer toute sa dignité. La même démarche sera effectuée auprès des hommes d’affaires et des mouvements islamiques", précise le communiqué du groupe.

Toutefois, le comité informe les futurs donateurs qu'un nouveau compte est ouvert.
Samedi 17 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :