Mobilisation à l’UCAD : Le collectif Campus 2 H dit NON au mouvement ‘’Y en a Marre’’ et l’invite à trouver un autre point de départ.


Le collectif campus 2 H, affilié à la société civile universitaire, a alerté ce 7 décembre, sur les risques d’affrontements que la marche du mouvement ‘’Y’en a marre’’ prévue le 10 décembre pourrait occasionner dans l’enceinte et aux alentours de l’Université Cheikh Anta Diop choisie comme point de mobilisation de l’événement.

« Nous ne voulons pas qu’il y ait des tensions, c’est la raison pour laquelle nous tenons à alerter l’opinion. Nous avons beaucoup oeuvré pour la stabilité dans nos différentes universités tout en prônant pour l’incarnation de l’étudiant modèle. C’est pourquoi, nous demandons au mouvement ‘’Y’en a marre’’ de chercher un autre point de départ pour leur marche », a confié le coordinateur du mouvement Campus 2 H, Mansour Samba Sy qui a joint Dakaractu.

Instauré pour la défense de l’intérêt des étudiants sans distinction aucune, le collectif a rappelé les dégâts qui avaient suscité l’inquiétude au sein de l’université Cheikh Anta Diop lors des événements du mois de mars dernier, occasionnant plusieurs interpellations chez leurs camarades étudiants, d’autres grièvement blessés. Ainsi, l’organisation lance à l’endroit de toutes les forces vives de la nation un appel de paix surtout en cette période préélectorale en initiant le concept « l’université parle au peuple » en collaboration avec le mouvement Carbone 14.

Prévu les 22 et 23 décembre, le rendez-vous sera marqué par une marche pour la pensée de Cheikh Anta Diop, une conférence sur le rôle de la culture dans l’apaisement des espaces universitaires et un concert pour la pacification de l’université Cheikh Anta Diop. 5.000 jeunes et étudiants prendront part à l’événement...
Mardi 7 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :