Ministère de la justice : une passation de service dans une grande « confidentialité »


À la date du vendredi 23 Septembre 2022, les nouveaux ministres et ceux qui ont changé de portefeuille, ont tous été installés. Si les uns l'on fait dans la pure tradition sénégalaise, d'autres, très peu, l'on fait dans la sobriété. Mais l'une d'elle est passée presque inaperçue. 

En effet, au ministère de la justice, elle a été faite dans une grande "confidentialité". Entre Me Malick Sall (sortant) et le Pr Ismaïla Madior Fall (entrant), la passation de service n'a duré qu'une trentaine de minutes en présence de quatre personnes uniquement. Aucune délégation venue de Kanel, encore moins de Rufisque, n'a assisté à la cérémonie, qui comme lors d'une audience judiciaire, constituait un moment solennel. 

Ainsi, comme l'avait dit le Premier ministre, Amadou Ba, juste après sa nomination, "nous voulons que dès lundi, (20 septembre), que le gouvernement se mette au travail. Du "Ubbi tey liggey tey ", avait-il alors dit. Cette demande été bien exaucée au ministère de la justice, car juste après sa passion de service, le nouveau patron de la justice, a présidé l’atelier de perfectionnement sur les enquêtes et poursuites des crimes internationaux initié par la Fondation Konrad Adenauer... 
Samedi 24 Septembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :