Migration clandestine : « En réglant le problème de la pauvreté et en créant des emplois (...), le problème de la migration irrégulière s'atténuerait... » (Akato Joël Oditié)


Le sécrétaire général adjoint de CEC Afrique, Akato Joël Oditié, s'est prononcé sur les enjeux de la migration clandestine.

Selon Joël Oditié, il faut tenir en compte les facteurs qui poussent les gens à migrer. Les situations de sécurité, d'attaques extrémistes, la pauvreté sont des choses qui poussent les gens à migrer.

« Il faut avoir une approche plus englobante pour régler la situation de la migration irrégulière. Les décideurs, les bailleurs de fonds et les populations doivent ensemble voir quelles sont les initiatives qu'il faut pour régler les problèmes de conflit, de changement climatique qui poussent les personnes à courir les risques liées à la migration », lance t-il.

« Quand Les autorités des différents pays serrent l'éteau par rapport à l'obtention de visa, à la facilitation des mouvements des personnes, elles vont trouver des voies de contournement comme la migration clandestine. Donc, il faut asseoir les conditions qui vont endiguer ces migrations irrégulières, en réglant le problème de la pauvreté et en créant des emplois pour les jeunes. Une concertation aussi et une bonne gestion atténueraient le problème », conclura-t-il...
Jeudi 9 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :