Microfinance Islamique : Vers la modification du Code général des impôts.

Le docteur Abdoulaye Gningue, venu représenter la direction générale des Impôts et Domaines lors de l’atelier technique, d’échanges sur le cadre fiscal de la microfinance islamique au Sénégal, a indiqué que le cadre fiscal de la microfinance islamique doit être amélioré. C’est ce qui est à l’origine de cet atelier de partage pour réfléchir sur la fiscalité adaptée pour l’éclosion de la microfinance islamique. Elle a des particularités par rapport à la microfinance classique. Il souligne que « toutes les contraintes que la microfinance est confrontée, seront recensées pour une modification éventuelle du code général des impôts pour que la fiscalité ne puisse pas être la contrainte d’aucun secteur ».


Jeudi 24 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :