Meurtres et violences : Le collectif des femmes parlementaires condamne et demande des sanctions rigoureuses.


C'est avec la dernière énergie que le collectif des femmes parlementaires regroupant celles de la majorité, de l’opposition et des non-inscrits, dénonce et condamne les meurtres et violences récurrents perpétrés sur les femmes et 
les jeunes filles ces derniers jours.

Par conséquent, ces femmes parlementaires, conscientes de leur rôle de sentinelle et d’être au service du peuple dans l’institution parlementaire, s’engagent à porter des initiatives législatives et réglementaires. Ces initiatives vont aussi dans le sens de l’effectivité des sanctions qui doivent être appliquées sans aucune possibilité de recours, de liberté provisoire ou conditionnelle à ces prédateurs sexuels et meurtriers. Dès lors, elles souhaitent que la loi s'applique sans réserve pour mettre un terme à ces actes "barbares" qui n'honorent pas notre cher pays.

Les femmes parlementaires à travers leur présidente Awa Guèye,  présentent ainsi leurs sincères condoléances aux familles des victimes et à l'ensemble du peuple sénégalais.
Jeudi 23 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :