Meurtre de la Belge à Thiès None : Le procureur invite l'opinion à laisser la machine judiciaire faire son travail.


Afin que le droit soit strictement dit sur l'affaire du meurtre de la belge Josée Tilemans dite Amy, le procureur de Thiès, El Hadj Abdoulaye Ba a tenu un point de presse pour que l'enquête soit bien diligentée.

En effet, ceci fait suite aux différentes déclarations dans la presse, et pour éviter tout couac dans cette affaire qui n'a pas encore livré tous ses secrets.  Tout aussi que les présumés coupables bénéficient de la présomption d'innocence. 

Selon le mari de la victime, renseigne le procureur, la belge Josée lui aurait donné un coup de pilon (petit pilon) et à titre de riposte, il lui a donné un coup de tête qui a été fatal. 

Mais la thèse du mobile financier ne saurait non plus être écartée puisque d'après certains échos, José se plaignait souvent d'escroquerie de la part de son mari A. Sarr dit Mame Goor.

L'autopsie révèle des côtes cassées et des hematomes niveau du crâne.  
Le procureur de Thiès a aussi invité les populations de Thiès-None d'arrêter de mettre la pression sur la famille des présumés coupables et de laisser la justice faire son travail...
Jeudi 24 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :