Meurtre de Ndiaga Diouf : Pourquoi le procureur n'a pas abandonné les poursuites contre Barthélemy Dias


Il y aura un second procès. Barthélemy Dias et Cie se retrouveront donc une seconde fois devant les juges. Le procureur près du Tribunal Correctionnel de grande instance de Dakar a annoncé qu'il avait interjeté appel contre le verdict. Alors que le juge correctionnel a rendu son jugement en condamnant le Maire socialiste à 2 ans, dont 6 mois ferme, le parquet n'abandonne pourtant pas les charges contre Barth'.

Le maître des poursuites, qui avait requis des peines lourdes contre le Maire de Mermoz/Sacré-Coeur, poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, estime qu' « un nouveau jugement de l'affaire par la Cour d'appel s'avère indispensable ». Selon le procureur, nous apprend-on, « le tribunal n'a pas tiré toutes les conséquences » de ce qui s'est passé devant la Mairie de Mermoz/Sacré-Coeur le 22 décembre 2011. 

Le ministère public est convaincu que « tout n'a pas été dit dans cette affaire », rapporte une source proche du dossier. De l'avis du procureur,  il y a place encore pour faire émerger une part de vérité. « Il faut que la Cour d'appel ait tous les éléments », anticipe le parquet. A l’audience, le magistrat avait requis 10 ans de prison ferme contre le Maire de Mermoz/Sacré-Soeur, poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. 
Samedi 18 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :