Meurtre de Marième Diagne : « Souma fa feekon damakay door brikk mou déé » (Modou Ndiaye oncle de la victime)

Les parents (cousin et oncle) digèrent mal la mort tragique de Marième Diagne tuée à coups de couteau. Les propos de la mère du présumé coupable selon lesquels, la victime Marième Diagne serait venue, un jour rendre visite à Assane Guèye au domicile familiale portant une casquette, ne sont pas bien appréciés par les parents de la victime. S'agissant de l'importante somme d'argent qu'aurait confié Assane Guèye à sa victime, Modou Ndiaye balaie d’un revers de main et estime que le présumé coupable ne peut pas rassembler la somme de cent mille francs à plus forte raison le million. D'après lui "Souma fa feekon damakay door brikk mou déé" 


Mardi 10 Mars 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :