Meurtre d’un pêcheur guet-ndarien : Me Assane Dioma Ndiaye et Cie pour une solution pacifique (communiqué)


Meurtre d’un pêcheur guet-ndarien : Me Assane Dioma Ndiaye et Cie pour une solution pacifique (communiqué)
La LSDH (Ligue Sénégalaise des Droits Humains) regrette les événements malheureux enregistrés ces dernières heures entre le Sénégal et la Mauritanie.

La LSDH regrette surtout l’usage d’armes à feu contre des pêcheurs sénégalais ayant entrainé une mort d’homme de plus et les réactions de représailles enregistrées contre des citoyens mauritaniens dans la ville de Saint-louis.

La LSDH rappelle les liens historiques et séculaires entre les deux pays condamnés à vivre ensemble dans la paix et la concorde et invite les autorités des deux Etats à une résolution pacifique du contentieux pouvant naître du voisinage immédiat et des richesses communes aux deux Etats.

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains appelle enfin les autorités politiques respectives à régler définitivement la question des accords de pêche dont l’absence de mise en œuvre depuis quelques années est une source de conflit.    

 

 

 

 

                           

      Le Secrétaire Exécutif                                  Le président

                       Alassane SECK                            Assane Dioma NDIAYE
Lundi 29 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :