Mesures prises pour contrer la cherté de la vie : les Sénégalais entre conviction, espoir et déception

Depuis plusieurs années, la dépense quotidienne est devenue le tendon d’Achille des chefs de famille qui peinent à joindre les deux bouts. Une situation causée par l’augmentation fulgurante des produits de première nécessité. Vu cette situation à moins de 16 mois de la fin de son mandat, le président de la République a mis en place un gouvernement d’attaque pour soulager les ménages. Lors d'un tour fait dans les rues de Dakar, les sénégalais interrogés semblent toujours avoir un brin d’espoir pour le rétablissement de la situation.

De cette rencontre, dix mesures ont été prises. Pour Fatou Ndao, ce ne sont que des propos politiciens, pour Pape Sall, taximan et d’autres personnes croisées aux alentours de l’hôpital Fann, le président consent tout même beaucoup d’efforts pour les populations.

Aussi, ils espèrent que ces mesures auront un suivi et seront bel et bien appliquées.

Pour Pape Djibril Ndiaye, président de l’Association Sénégalaise de Défense des Intérêts Communs des Consommateurs (ASDIC), le suivi sur la surveillance des produits devrait aussi être pris en compte par la population qui doit faire le nécessaire et dénoncer les commanditaires qui haussent sans conditions les prix des produits de consommation courante...


Jeudi 29 Septembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :