Mermoz : Les « marrons du feu » assiègent le domicile de Macky Sall pour protester


Mermoz : Les « marrons du feu » assiègent le domicile de Macky Sall pour protester
« Kou yar sa khar, yaw laye ndjeuk meuk ». « Qui engraisse son mouton en sera la première victime ». Eh bien, cet adage ouolof sied bien au cas du président Macky Sall. Le week-end dernier, son ministre des sports, Matar Ba, en se pavanant à travers les rues de Fatick pour fêter la défaite des « lions », avait provoqué l’ire des jeunes Fatickois. En réaction, ils ont tout simplement manifesté et brûlé des pneus devant le domicile Fatickois du président. Eh bien, hier, d’autres proches du président surnommés « les marrons du feu » ont assiégé le domicile de leur mentor à Mermoz. Ces derniers qui faisaient office « de gros bras » pour la sécurité de Macky Sall lors de la campagne présidentielle de 2019, très remontés, exigeaient leur recrutement dans la fonction publique. une centaine de « marrons du feu » pancartes à la main ont assiégé les alentours du domicile du chez de l’État à Mermoz. Leur rassemblement a été dispersé par les éléments de la gendarmerie qui ont arrêté une vingtaine parmi eux. Ainsi, les éléments arrêtés, d’après notre source, étaient encore en garde à vue à la Brigade de Ouakam. Bassirou Dia, un des manifestants, a indiqué que « tout le Sénégal connait les marrons du feu. Nous avons toujours été au front pour assurer la sécurité du président de la République. On a été toujours loyal à son égard. Nous avons entendu toute sorte de critiques des Sénégalais. On nous a traités de nervis, de miliciens, de  trouble-fête. Mais, nous avons  toujours fait fi de ces attaques pour servir le Président de la République». Le sieur Dia qui a réussi à échapper aux gendarmes renseigne que le président de la République n’a pas respecté ses engagements. C’est une vielle habitude, pour ne pas dire une seconde nature, chez lui !
« Nous faisons partie de la famille présidentielle. Le chef de l’Etat avait promis de nous intégrer dans la fonction publique. Nous sommes des agents de sécurité et tout ce que nous voulons, c’est de travailler.  Et, nous avons frappé à toutes les portes des autorités de l’APR. Aucune d’entre elles n’a répondu. On a envoyé des correspondances aux différents ministres, jamais de réponse » ajoute Bassirou Dia. Interpellant le chef de l’État, ces marrons du feu se disent dans une logique d’observer une grève de la faim. Ce bataillon des marrons du feu exige la libération immédiate et sans condition des membres du groupe arrêtés. «  Nous n’excluons  pas  d’observer  une  grève  de  la  faim  pour nous faire entendre. Le président de la République doit nous  recevoir  pour  trouver  une  solution  à  nos  problèmes. Nous savons qu’il peut nous aider. Alors, nous lui faisons confiance et espérons qu’il accèdera à notre requête » termine-t-il. après la manifestation des «marrons du feu» devant le domicile du président de la République Macky Sall sis à Mermoz, des gendarmes sont venus en renfort pour conforter le dispositif sécuritaire sur l’axe menant à la demeure du chef de l’État. Juste à l’entrée de la grande rue qui même chez Macky Sall, on pouvait apercevoir deux camionnettes de la gendarmerie avec des éléments de sécurité à bord. Vers l’autre côté qui mène à la deuxième porte de la résidence du président, deux gendarmes étaient en faction, contrôlant les entrées et sorties des passants. Et ce n’était pas une fausse alerte !
Le Témoin
Jeudi 1 Août 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :