Mercato : la phrase choc de Koeman, le Barça accuse le PSG, le coup de fil à Guardiola... Messi enflamme le monde du football.

Superstar absolue du FC Barcelone depuis plus d'une décennie, Lionel Messi souhaite quitter son club de toujours. Alors qu'un départ n'a jamais été aussi crédible, l'attaquant argentin, au centre de toutes les rumeurs, pourrait rejoindre Manchester City, qui se tient prêt à l'accueillir.


Lionel Messi (33 ans) et le FC Barcelone, l'histoire d'amour pourrait prendre fin plus tôt que prévu. Arrivé en Catalogne en 2000, à seulement 13 ans, l'attaquant argentin semble être arrivé au bout de son aventure avec les Blaugrana. Après plusieurs saisons marquées par les humiliations successives sur la scène européenne, avec notamment la raclée monumentale infligée par le Bayern Munich (2-8), il y a deux semaines, La Pulga pourrait tourner le dos à son club de toujours. Et pourtant, de nombreuses rumeurs évoquent d'autres raisons à ce souhait du sextuple Ballon d'Or.

Koeman veut abolir les privilèges.

D'après Olé, Ronald Koeman est l'un des responsables de ce choix de Messi. Contrairement à certains coachs passés par Barcelone, le Néerlandais jouit d'une cote très élevée au Camp Nou en raison de son passé de joueur. Souhaitant repartir sur des bases saines, le nouveau coach barcelonais, qui a pourtant annoncé vouloir compter sur le Sud-Américain, a lâché une phrase très lourde de sens qui a ébranlé le principal intéressé. «Les privilèges sont terminés. Je vais être inflexible, il faut penser à l'équipe» , a lancé l'ancien défenseur du club lors de son entretien avec Messi. Des mots très forts qui n'ont pas plu au natif de Rosario, à qui tout le monde dit oui. Une phrase qui a notamment précédé le coup de fil express du Batave à Luis Suarez pour l'avertir que la porte de sortie lui était signifiée. La goutte d'eau qui a fait déborder un vase déjà bien plein pour Messi.

Le Barça accuse le PSG et Manchester United

Si la presse catalane ne nie pas cette sortie du champion d'Europe 1988, elle évoque un autre aspect de ce dossier. D'après Sport, le FC Barcelone suspecte deux clubs d'être derrière ce changement de cap de Messi. Le premier, c'est le Paris Saint-Germain. Alors que les deux équipes entretiennent des relations médiocres, le vice-champion d'Espagne pense que les dirigeants parisiens veulent reconstituer le duo Messi-Neymar. «Une opportunité historique» soutient le média ibérique, qui appuie sur le fait que les deux joueurs ont toujours voulu se retrouver, notamment après le caprice du Brésilien, proche de retourner à Barcelone l'été dernier. Le second, c'est Manchester United. Pour Sport, la formation anglaise a la surface financière nécessaire pour enrôler Messi et en faire son nouvel homme fort d'un point de vue sportif mais également marketing.

Messi avec Guardiola ?

Et pourtant, c'est bel et bien Manchester City qui pourrait tirer son épingle du jeu dans ce dossier brûlant. Selon le journaliste d'Esporte Interativo, Marcelo Bechler, qui était le premier à évoquer le transfert de Neymar à Paris à l'été 2017, Messi donnerait plutôt sa préférence pour le vice-champion d'Angleterre, où il pourrait retrouver son ancien mentor, Pep Guardiola, à qui il a déjà passé un coup de fil pour l'avertir de son choix. Si le pensionnaire de l'Etihad Stadium a toujours rêvé de recruter Messi, le deal ne sera pas simple à régler.

Et pour cause, il devra se libérer de sa dernière année de contrat pour s'en aller gratuitement grâce à sa clause de départ, qui a expiré au mois de juin. Avec une saison exceptionnellement rallongée, les avocats du joueur ont un argument sérieux pour trouver une échappatoire et éviter aux Citizens de débourser les plus de 200 millions d'euros que le FCB pourrait réclamer. 
Mercredi 26 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :