Menaces sur la 2e édition VSD hip-hop : le rappeur Simon peine à mobiliser le budget et tacle les autorités


Animant un point de presse ce vendredi à Dakar, le rappeur Simon Kouka, promoteur du VSD hip-hop, est revenu sur les difficultés qu’il rencontre à la veille de la tenue de la deuxième édition de l’initiative.
« Nous avons besoin de 39 millions pour la deuxième édition, mais pour le moment, nous n’avons que 3 millions. Les sponsors n’ont pas répondu. Nos partenaires ont des problèmes de trésorerie. Le ministre de la Culture avec qui nous avons échangé s’est engagé à payer la logistique », éclaire ce membre éminent de Y’en a marre.
  
« On a voulu même annuler, mais le directeur Cheikh Tidiane Ba nous a offert 1 millions et on ne connaît même pas ensuite. La direction commerciale de Orange nous a appuyé avec une somme de 3 millions de F Cfa et grâce à cela que nous avons pris en charge les personnes qui sont des villages », poursuit-il.
« Malheureusement au Sénégal les gens ne respectent pas la culture. Cela fait 06 mois qu’on a envoyé les dossiers. Le Fonds de développement des cultures urbaines nous a octroyé un montant qui n’est pas encore disponible et nous avons 140 jeunes qui nous viennent des régions », termine Simon.  
 
Vendredi 5 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :