Menaces de mort présumées contre des autorités : Sheikh Alassane Sène confronté à Johnny Bâ, deux témoins entendus

Libération est mesure de révéler que Sheikh Alasane Sène a été confronté, hier, à son accusateur Hamady Bâ dit «Johnny». Ce, au moment ou deux témoins capitaux de l’affaire dite de menaces de mort présumées sur des autorités étaient entendus.


Menaces de mort présumées contre des autorités : Sheikh Alassane Sène confronté à Johnny Bâ, deux témoins entendus
Selon des informations, Sheikh Alassane Sène et son accusateur Hamady Bâ dit Johnny ont été confrontés, hier, par le doyen des juges d’instruction de Dakar, Mahwa Sémou Diouf. Ce face-à-face intervient après l’audition dans le fond des deux mis en cause présumés dans l’affaire dite de menaces de morts contre des autorités, principalement le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo ainsi que la Directrice générale de la sûreté nationale (Dgsn), Anna Sémou Faye.
Que s’est-il passé dans le bureau du juge instructeur ? Mystère et boule de gomme.
Mais, il est certain que ce face- à-face a été surtout motivé par le réquisitoire supplétif introduit par le Procureur de la République. En effet, au delà des faits visés par son réquisitoire introductif, le ministère public avait demandé au magistrat instructeur de coller les délits d’actes de terrorisme par intimidation et d’atteinte à la sûreté de l’Etat. 
Dans la foulée, le magistrat instructeur a aussi entendu deux témoins capitaux dans cette affaire : Abdourahmane Kane et Malick Sow, chauffeur de Sheikh Alassane Sène. Abdourahmane Kane, qui se trouve être un ami à Johnny Bâ, avait sérieusement affaibli la défense de ce dernier. Se présentant comme un illettré, Johnny Bâ avait affirmé à la Division des investigations criminelles (Dic) que c’est son ami qui lui écrivait et qui lui lisait les Sms. Ce que Abdourahmane Kane lui-même...illettré, a formellement démenti. 
Vendredi 10 Juillet 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :