Menaces de mort : deux frères de sang soldent leurs comptes pour la énième fois en justice.

Mame Cheikh Seck, âgé de 25 ans, a comparu devant la barre du Tribunal de Grande Instance de Pikine/Guédiawaye ce vendredi 11 février 2022 pour répondre des faits de menaces de mort et injures publics à l'endroit de son frère Tamsir Seck. Sur ce, il a été condamné à 6 mois d'emprisonnement dont un mois ferme.


Menaces de mort : deux frères de sang soldent leurs comptes pour la énième fois en justice.
Une affaire familiale atterrit devant le tribunal de grande Instance de Pikine/Guédiawaye. En effet, le sieur Tamsir Seck a été victime de menaces de mort à plusieurs reprises de la part de son frère Mame Cheikh Seck qui est le prévenu. Le jour des faits, le mis en cause n'a pas mis son mal en patience. Il a menacé la partie civile en brandissant une machette et en lui proférant des injures. Sur ces entrefaites, la victime Tamsir Seck est allé déposer une plainte au commissariat de Pikine. 

À la barre, le mis en cause âgé de 25 ans a nié avoir menacé son frère. "Le problème est que mon frère Tamsir voudrait s’approprier de la maison qui appartient à notre père. Il ne supporte pas ma présence dans cette maison", dit-il. 

À son tour, le plaignant Tamsir  Seck flingue sa sœur devant le prétoire. "Elle est pire qu’un microbe. Elle a fait sortir tout le monde de la maison, y compris ma femme qui a fini par divorcer. Mon frère m'a menacé de mort ”, a-t-il déclaré. 

Prenant la parole, le substitut du procureur qui n'a pas voulu faire de réquisitoire s’en rapporte à la décision du Tribunal. 

Quant à la défense, elle plaide pour la relaxe à titre principal et une application bienveillante de la loi à titre subsidiaire. Finalement, le juge après en avoir délibéré a déclaré Mame Cheikh Seck  coupable avant de le condamner à 6 mois d'emprisonnement dont un mois ferme.
Samedi 12 Février 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :